Quels sont les bienfaits de l’oméga 3 ?

oméga 3

Faisant l’objet de plusieurs études chaque année, les omégas 3 ont la cote. Ces analyses démontrent les mérites de ces nutriments essentiels. Ces derniers réservent de nombreux bienfaits pour la santé du cœur, des vaisseaux sanguins et de l’organisme dans sa globalité. Les omégas 3 favorisent la constitution de plusieurs organes du corps.

Les omégas 3, bénéfiques pour le cœur

Afin de démontrer les atouts de l’omega 3, plusieurs études se sont penchées sur leurs bénéfices pour le cœur. La consommation de ces nutriments réduit de manière significative les risques d’arrêt cardiaque. Une analyse fiable datant de 1994 et menée par un spécialiste mondialement connu révèle les bienfaits des omégas 3. Elle affirme qu’un régime riche en oméga-3 végétal limite les risques de développement de problèmes cardiovasculaires. Ce mode d’alimentation convient particulièrement aux personnes ayant une sensibilité aux infarctus. D’origine méditerranéenne, il combine plusieurs sources d’acides gras DHA, ALA et EPA. Sur ce site, trouvez plus d’informations sur les vertus des omégas 3.

Les omégas permettent de stabiliser la tension artérielle chez les patients victimes d’hypertension. Riches en bon cholestérol, ils réduisent les niveaux de triglycérides à l’ordre de 15 à 30 %. Ces nutriments préviennent la formation de plaque de cholestérol au niveau du système cardiovasculaire. Bref, ces acides gras essentiels sont bénéfiques pour le cœur.

Les bénéfices pour le psychique

Bénéfique pour le cerveau, l’oméga-3 est indispensable pour le bon fonctionnement des fonctions cognitives. Il réduit les problèmes relatifs au système cérébral. Notez que les troubles déficitaires de l’attention sont des pathologies neurologiques. Ces problèmes peuvent se traduire sous plusieurs formes. Un taux d’oméga-3 relativement faible risque d’aggraver les symptômes de la maladie. À travers ses bienfaits pour l’organisme, cet acide gras essentiel soutient le traitement anti-trouble bipolaire. Celui-ci est un problème psychique.

Chez les enfants, les omégas-3 aident à lutter contre les troubles comportementaux. Ils préviennent l’apparition des symptômes pendant la grossesse de la mère et au long de l’enfance. L’intégration de l’huile de poisson au régime alimentaire évite plusieurs problèmes comme l’hyperactivité, l’inattention, l’agressivité et l’impulsivité des enfants.

Les omégas-3 luttent efficacement contre la dépression. Affectant de nombreuses personnes, celle-ci est un mal-être courant chez les adultes. Cet état peut vitement s’améliorer via une consommation normale d’acides gras essentiels. Manger des huiles riches en omégas DHA et EPA réduit considérablement les symptômes de la dépression. Une étude datant de 2007 sur des personnes dépressives souligne l’efficacité de la supplémentation en oméga-3 contre la pathologie.

Des acides gras essentiels pour la peau

Comme les vitamines, l’oméga-3 améliore la santé de la peau. Celle-ci a tendance à se dégénérer au fil des années. L’exposition prolongée aux rayons UV déclenche la détérioration des cellules cutanées. La consommation d’aliments riches en oméga 3 nourrit la peau. Cette éthique maintient la santé de l’épiderme malgré la prise d’âge et le temps. Sachez que l’huile de poisson permet de traiter plusieurs problèmes de la peau, dont le psoriasis.

Pour rester en bonne santé, les hommes doivent consommer 2 g d’acides gras essentiels par jour, contre 1,6 g pour les femmes. Cette portion équivaut à 2 cuillères à soupe d’huile végétale. Pour les DHA et EPA, la quantité recommandée est de 500 mg par jour. Cela peut monter à 1 g par jour pour les individus sensibles aux problèmes cardiovasculaires. Les professionnels de santé estiment que 2 à 3 portions de poissons gras par semaine apportent 1 g d’EPA et de DHA.

 

Acheter du CBD de qualité à Paris
Les avantages de l’utilisation des algues en cosmétique