Qu’est-ce que la protéine ?

La protéine

L’histoire de ce nutriment remonte au 19e siècle. Il a été découvert par J.Mulder aux Pays-Bas. Le nom dérive du grec « protos » qui se traduit par premier. Depuis sa découverte, de nombreuses études ont mis en lumière son rôle sur le corps humain. Dans l’imaginaire collectif, les protéines sont associées à la viande. Cette croyance perdure jusqu’à aujourd’hui. Pourtant, les protéines ne se limitent pas à la viande, il existe aussi des protéines végétales.

La protéine, qu’est-ce que c’est ?

La protéine est un constituant essentiel d’une matière vivante ou organique, il est omniprésent dans l’alimentation humaine. Chimiquement, la protéine est une molécule d’acides aminés, de longueur variable. Elle est composée de vingt acides aminés, dont huit sont indispensables à l’organisme. Ces molécules d’acides aminés participent à la composition des muscles, du sang ou encore des ongles. Elles entrent dans la production d’hormones et des anticorps essentiels à la défense immunitaire ainsi qu’à la croissance. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici pour plus d’infos.

La protéine peut être d’origine végétale, animale ou encore bactérienne. Ce nutriment est indispensable au corps humain. En effet, les besoins de l’organisme se renouvèlent quotidiennement, à raison de 300 g de protéines par jour. Pour un adulte par exemple, la quantité de protéines nécessaire est de 60 g pour un poids d’environ 75 kg. Une protéine de qualité doit contenir les huit acides aminés essentiels. Pour évaluer cette qualité nutritionnelle, il faut étudier la composition de la protéine. Cette composition s’exprime par l’index chimique. D’après cet index, l’albumine de l’œuf est considérée comme la meilleure protéine.

Les apports des protéines pour le corps humain

Les protéines animales qui se trouvent dans les œufs et les produits laitiers sont considérées comme complets. Ces aliments contiennent tous les acides aminés essentiels au corps humain et à sa croissance. Les protéines végétales ne sont pas complètes, car la quantité des acides aminés qui y est présente est insuffisante. Toutefois, le soja est une exception. Pour un apport optimal, il faut favoriser une combinaison entre plusieurs protéines. Ainsi, combiner une protéine animale et végétale est l’idéal. Des études ont démontré qu’il n’est pas obligatoire de manger ces associations lors d’un même repas. En effet, il est possible de les répartir dans la journée.

L’association américaine de diététique a démontré que l’aliment protéine de source végétale est meilleur pour la santé. Sa qualité nutritionnelle est plus riche et il contient moins de lipides. Malgré son apport en protéine, la consommation de viande engendre plusieurs maladies à cause de la présence de graisses saturées.

Les effets d’une carence en protéines

Dans les pays développés, le déficit de protéines est très rare. Il survient chez les personnes qui ont une pathologie et chez les personnes âgées. Par contre, dans les pays en voie de développement, la carence cause le décès de plus de 6 millions d’enfants chaque année. Le manque de protéines dans l’organisme a des impacts sur le fonctionnement du cerveau, le système immunitaire ou encore sur les organes comme le rein. La protéine est responsable de la production de la dopamine et de la sérotonine. La carence en ces hormones affecte la concentration de l’individu.

Un manque de protéines se manifeste par une peau sèche, une faible masse musculaire et des cheveux fins ainsi que des articulations qui s’affaiblissent. La carence empêche les tissus musculaires de se régénérer correctement. L’individu ressent une fatigue et des douleurs au niveau des articulations. Les cheveux et les ongles sont les premiers à pâtir de ce manque. Les indicateurs fréquents sont une fragilité capillaire et l’apparition de stries sur les ongles ainsi que la peau qui s’abime facilement.

L’importance des protéines chez les sportifs

Pour faire face à la dénutrition, le régime protéiné est la solution idéale. Chez les sportifs, la consommation de protéine musculation est recommandée pour favoriser le développement musculaire, notamment dans la pratique de la musculation. Il permet aussi de récupérer facilement après l’effort. Pour maintenir sa masse musculaire, le sportif doit prendre une ration d’aliment à base de protéines après le sport. Lorsqu’ils arrivent dans l’estomac, elles se décomposent en plusieurs enzymes digestives. Pour favoriser leur digestion, le sportif doit l’associer aux glucides.

Pour un athlète qui pratique un sport d’endurance, les besoins en protéines sont plus élevés par rapport à ceux d’une personne normale. Les études ont démontré que l’apport optimal pour un sportif est de 1,6 g/kg/j. Il n’y a pas besoin de faire un régime hyper-protéiné, car les effets positifs de ce mode d’alimentation ne sont pas démontrés. Si l’organisme ingère plus de 2,5 g, l’excès est directement éliminé dans les urines. Sur le long terme, ce type d’excès engendre des maladies rénales.

Pour compléter son alimentation, le sportif peut prendre des protéines synthétiques comme les barres protéinées. Cette pratique est populaire dans le milieu du sport depuis plusieurs années. Le mass gainer est aussi un apport supplémentaire de protéines. Ce type de produit est facile à consommer et à assimiler par l’organisme.

Comment passer des commandes en ligne à votre pharmacie ?
Comment lutter au quotidien contre les signes de l’âge ?