Coenzyme Q10 : faire le bon choix entre l’ubiquinol et l’ubiquinone

coenzyme Q10

Aussi désignée par l’abréviation de CoQ10, la coenzyme Q 10 possède une structure chimique assez semblable à celle de la vitamine K. Reconnue pour être un puissant antioxydant, elle joue également un rôle de premier dans la production d’énergie au niveau cellulaire. Pour profiter de son effet positif sur l’organisme, il est possible de la consommer en compléments alimentaires sous deux formes différentes : l’ubiquinone et l’ubiquinol.

Quelles sont les caractéristiques principales de la CoQ10 ?

La coenzyme Q10 fut décelée pour la première fois en 1957 à l’intérieur d’un cœur de bœuf. Il s’agit d’un composé antioxydant que notre organisme produit de manière naturelle. Sa présence est attestée au niveau des membranes des cellules. On la retrouve également au sein des lipoprotéines qui participent à l’acheminement des lipides dans le sang. La CoQ10 joue un rôle de premier plan dans deux fonctions essentielles de l’organisme. Elle intervient tout d’abord activement dans la chaîne de transport des électrons au cœur des mitochondries (des organites présents dans les cellules et produisant l’énergie nécessaires à leur fonctionnement). La CoQ10 possède également des vertus antioxydantes. Elle participe ainsi à la protection des lipides, de l’ADN ainsi que des protéines contre le stress oxydatif généré par la prolifération des radicaux libres.

Où trouver la coenzyme Q 10 ?

Un certain nombre d’aliments contiennent naturellement de la CoQ10. Il s’agit principalement des viandes ainsi que des poissons, mais aussi des oléagineux et de diverses huiles telles que l’huile de colza. En ce qui concerne les légumes et les fruits, on la retrouve en nombre dans les choux, les petits-pois, les oranges, ou encore les pommes. Si notre corps est capable de synthétiser la Coenzyme Q 10 de manière autonome, la production de celle-ci diminue avec l’âge. On estime ainsi que chez une personne âgée de 80 ans, la production de CoQ10 au niveau du cœur est réduite de moitié. Au contraire, un jeune adulte de 20 ans en pleine possession de ses moyens affiche des taux quotidiens de CoQ10 de l’ordre de 15 mg. Le vieillissement, diverses pathologies (maladies cardiaques, hypertension artérielle, etc), des apports alimentaires insuffisants en Q10 apparaissent comme autant de facteurs à l’origine d’une carence en CoQ10. Celle-ci peut se traduire par divers symptômes tels que de la fatigue, des essoufflements, des troubles dépressifs ainsi qu’une résistance musculaire amoindrie. Pour remédier au problème, il est possible de recourir à une complémentation alimentaire en CoQ10.

Quelle supplémentation en CoQ10 choisir ?

Si vous avez besoin d’une supplémentation en CoQ10, vous pouvez faire votre choix entre deux formes de compléments alimentaires : l’ubiquinone, c’est-à-dire la Q10 sous sa forme normale, ou l’ubiquinol (forme entièrement réduite de la CoQ10). Déterminer laquelle des deux formes de Q10 est la plus efficace fait l’objet de nombreux débats au sein de la communauté scientifique. La coenzyme Q10 ubiquinol a été introduite en 2006. Selon ses promoteurs, cette forme de CoQ10 est plus facilement assimilée par le corps, notamment chez les personnes âgées, et serait capable d’assurer son rôle d’antioxydant dès son absorption par l’organisme. Diverses études scientifiques, dont celle du professeur Zhang en Chine, ont été menées pour faire le point sur le sujet. Au cours de celles-ci, des patients volontaires se sont vu administrer la CoQ10 sous ses deux formes. Les résultats obtenus n’ont pas montré de différences significatives. L’ubiquinone et l’ubiquinol apparaissent l’une comme l’autre aussi actives d’un point de vue biologique. Si la coenzyme Q10 ubiquinol se caractérise par un taux d’absorption plus important, elle ne semble pas générer davantage de COQ10 au niveau cellulaire. En outre, la forme normale de la Q10 est la seule dont l’efficacité a été scientifiquement prouvée à ce jour.

La CoQ10 : une source de bienfaits pour le corps

Une complémentation alimentaire en coenzyme Q10 a de nombreuses répercussions bénéfiques sur notre organisme. Parmi les effets positifs attestés, citons par exemple :

  • Une action protectrice contre les pathologies cardiaques : La Q10 contribue à lutter contre l’insuffisance cardiaque chronique. Des études ont aussi montré son action préventive contre les récidives d’infarctus du myocarde.
  • L’amélioration de la résistance musculaire : Les compléments alimentaires en CoQ10 sont reconnus pour favoriser les performances physiques et aider à la récupération des muscles.
  • Une intervention favorable contre diverses maladies neuro-dégénératives (Alzheimer, Parkinson, etc) ainsi que le vieillissement grâce à ses propriétés antioxydantes.
  • Une protection accrue contre les effets indésirables provoqués par certains traitements médicaux : la prise quotidienne de Q10 réduirait notamment les dommages engendrés par les anthracyclines ainsi que les statines.
Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?
Régime sans viande : guide pratique