Achat de spiruline bio : conseils pratiques

spiruline

Connue depuis des millénaires et déjà utilisée par bon nombre de civilisations primitives, cette algue planctonique se distingue par ses atouts indéniables sur la santé. Relativement facile à cultiver, ce végétal aquatique doit, pour répondre à la certification bio, répondre à un cahier des charges spécifique et écologique adapté à cette culture bien particulière.

Une micro algue d’eau douce

De son nom latin arthrospira platensis, la spiruline est une cyanobactérie, sorte de bactérie-végétale aquatique, considérée souvent comme une algue. De couleur bleue et en forme de spirale, elle a été classée dans la catégorie des « super aliments » en raison de son exceptionnelle richesse nutritionnelle qui procure de nombreux bienfaits sur la santé. On trouve cette micro algue d’eau douce sous forme de gélules, de paillettes, de poudre ou de comprimés.

On appelle spiruline bio, celle cultivée sans OGM ni produit chimique et non irradiée. En France, le mode de production biologique reste toutefois contraignant et toute la difficulté est de permettre à l’algue d’exprimer tout son potentiel nutritif et son spiruline effet.

Une spiruline bio ne doit pas avoir reçu de fertilisants non autorisés par l’agriculture biologique et doit attester d’un séchage à froid après sa récolte. Cette méthode lui assure de garder ses qualités intactes avant la transformation en poudre. Par ailleurs, se conformer aux cahiers des charges oblige les producteurs à utiliser de la matière organique dans les eaux de culture. Cette pratique nécessite de renouveler l’eau très régulièrement et entraîne donc un excès de consommation à l’impact écologique néfaste. La construction d’immenses bassins industriels peuvent aussi parfois induire une déforestation importante.

C’est la raison pour laquelle on trouve peu de cette bactérie-végétale aquatique certifiée bio, d’origine française.

Spiruline effet sur la santé : dans quels cas l’utiliser ?

L’Organisation Mondiale de la Santé considère ce produit comme le meilleur aliment actuel pour l’humanité et ce, à juste raison ! Ce super aliment est en effet apprécié pour ses nombreux atouts :

  • Il pallie les carences en minéraux essentiels (le fer notamment) de l’organisme. En associant sa richesse en protéines, il devient un remède efficace contre la malnutrition et l’anémie. Il est à ce titre très utilisé dans la plupart des pays où règne la malnutrition.
  • Riche en protéines, cette micro algue agit comme un vrai coupe-faim et accélère le sentiment de satiété. En incitant à diminuer les quantités dans l’assiette et à supprimer les grignotages entre les repas, elle s’inscrit comme un précieux allié dans le cadre d’un régime perte de poids.
  • Cette cyanobactérie aide à détoxifier l’organisme en attirant et évacuant les toxines de notre organisme.
  • Elle participe au maintien des performances sportives. Sa teneur en fer, en magnésium et en zinc en font un complément alimentaire indispensable pour toute personne, notamment les sportifs de haut niveau, souhaitant préserver au meilleur niveau leurs performances sportives. Ce végétal aquatique améliore aussi la récupération et favorise une meilleure prise de masse musculaire.
  • La phycocyanine contenue dans le produit agit sur le stress oxydatif et comme un antioxydant naturel qui aide à lutter contre le vieillissement cellulaire.

Comment choisir et où trouver la meilleure ?

Le marché est inondé de diverses formes du produit provenant de fermes qui la cultivent sous serre et dans des bassins artificiels. Cette bactérie-végétale aquatique est qualifiée de biologique lorsqu’elle est exploitée dans des conditions 100 % naturelles au milieu de son bassin d’origine. A défaut d’être cultivée dans de bonnes conditions et avec la bonne méthode, elle peut vite devenir néfaste parfois même toxique.

On peut produire cette cyanobactérie en version bio partout dans le monde. Une grande partie de la production arrive d’Europe. On en trouve aussi en Chine ou en Inde avec des tarifs très attractifs. Il convient de faire attention car beaucoup de ces compléments alimentaires asiatiques ne sont pas labellisés bio en raison de leur teneur en pesticides et du non-respect des normes écologiques et sanitaires exigées par la culture biologique.

Le meilleur produit est celui que l’on a cultivé dans un lac d’eau douce, loin de toute pollution et des grandes villes. Cette cyanobactérie doit aussi avoir poussé dans un environnement exempt de métaux lourds et de contaminations diverses.

Conseils pour consommer la spiruline bio : la posologie

Il est conseillé de faire une cure aux inter-saisons lorsque l’organisme est le plus fragile. La cure dure entre deux et trois mois. Il est aussi tout à fait possible de consommer ce complément alimentaire de manière régulière voire ininterrompue afin de couvrir vos besoins en continu.

Quelle que soit la présentation du produit utilisée, il est recommandé de toujours respecter une consommation progressive en raison de la richesse du produit. La première semaine, vous pouvez prendre un à deux grammes de ce complément alimentaire par jour au moment des repas puis augmenter de 0,5 g par semaine pour parvenir à trois grammes par jour jusqu’à la fin de la cure.

Les personnes ayant des besoins plus importants à l’image des sportifs de haut niveau, peuvent en consommer à raison de 10 à 15 grammes par jour. 

Comment choisir ses compléments alimentaires ?
Pratiquer des exercices de yoga grâce aux cours en ligne